energ@tic
 
 

Από μια γνωστή διαδικασία, είναι να γράψουν μια σύντομη έκθεση σχετικά με το θέμα της ενέργειας. (++)


Chère Maria, Je te fais parvenir quelques nouvelles d'Europe... lire la suite
(Marie Devillers, 5ème secondaire Sainte-Véronique
)

"A la manière de Montesquieu" : Le principe du "point de vue de l'étranger" a déjà été utilisé par Montesquieu (auteur français du XVIIIème siècle) dans son livre "Les lettres persanes".
L'idée est de rapporter ici comment un "étranger" (extraterrestre, nounours...) perçoit notre société de consommation d'énergie.


Chère Maria,

Je te fais parvenir quelques nouvelles d'Europe. Je suis actuellement à Bruxelles et j'espère que tout va bien en Amazonie ! Après deux mois d'exploration, je suis stupéfait de la manière dont le monde fonctionne par ici !

Pour commencer, il m'a fallu un temps d'adaptation au climat extrêmement rude, au paysage très moderne et à la mentalité des gens qui est très différente de la nôtre. Je n'ai encore vu personne de serein, tout le monde se bouscule, s'énerve, stresse… Moi qui ne suis pas habitué à cette attitude et qui vais souvent à pied sans changer d'allure, je t'avouerai que je suis un peu déboussolé.

Néanmoins, le sujet de ma lettre n'est point là, étant donné que je suis un peu surpris par certaines pratiques. Ici, les Belges sont équipés d'un habitat dans lequel se trouvent énormément d'objets consommant de l'électricité : lampes produisant une « seconde » lumière, machine qui lave le linge, appareil qui permet de parler avec une personne qui habite à des dizaines de kilomètres, boite qui diffuse des images et encore bien d'autres choses.

Ici, l'eau est courante et provient de je ne sais où. Elle peut être chaude ou froide selon les désirs. Elle est ensuite évacuée dans des gros tuyaux qui la rejettent dans les rivières devenues noires de saleté.

Vu le climat, les gens d'ici ont des maisons pourvues d'un chauffage central alimenté au gaz ou au mazout et qui diffuse la chaleur par des radiateurs. En plus de cela, ils ont des voitures qui roulent au pétrole sur de grands axes souvent éclairés pendant des heures, même la nuit.

Cette société est impatiente et constamment insatisfaite. Elle fait venir par avion des fruits et des légumes des quatre coins du monde. Il y a même des endroits où, lorsque les autochtones vont manger, il y a plus de déchets dans les assiettes après qu'avant le repas et ils mettent tout dans une poubelle qui dit « merci » !!!!

Heureusement, les Belges commencent à se rendre compte qu'ils gaspillent l'énergie du monde entier et ils essayent de trouver des solutions pour résoudre cet énorme problème. Ils fabriquent par exemple des éoliennes à hélices qui tournent grâce au vent et produisent de l'électricité. Ils installent aussi des plaques conservant la chaleur des rayons du soleil et la diffusant ensuite dans les maisons. Ils sont bien obligés de trouver des solutions car la course aux biens matériels est une vraie priorité pour eux et tout cela consomme des quantités considérables d'énergie. On devrait leur dire de venir contempler notre manière de vivre pour qu'ils puissent mieux cerner ce qui est essentiel. Mais je me demande s'il n'est pas trop tard car leur société a déjà produit beaucoup trop de déchets, de pollution et les conséquences sont dramatiques pour le climat.

Sache que c'est chez nous que ces dégâts se verront en premier, nous qui avons toujours vécu en harmonie avec la nature…. Ce n'est vraiment pas juste !!!

Notre famille me manque, j'attends de vos nouvelles avec impatience,

Tito


Bonjour tout le monde, je m'appelle Mazout et je viens de Libye... lire la suite
(Médalon Zejnullahu, 4ème primaire Sainte-Véronique)

Ici, le point de vue du pétrole...


Bonjour tout le monde, je m'appelle Mazout et je viens de Libye. Je vais vous raconter mon voyage de la Libye jusqu'en Belgique.

Un beau jour, on m'a installé dans un bateau. Le voyage était long! Arrivé en Belgique, on m'a transformé et après quelques autres étapes, j'étais dans une chaudière.

Cette chaudière allait me brûler pour chauffer l'eau qui circulait dans des radiateurs. C'était un très long chemin, mais un jour, un gamin avait ouvert la fenêtre. L'eau avait beaucoup refroidi et, à cause de ce gamin, l'eau a du retourner dans la chaudière, être réchauffée, et refaire tout le trajet.

Je vais vous donner un très bon conseil : n'ouvrez jamais la fenêtre quand un radiateur est allumé!


Assis au pied d'un grand arbre, le chien regarde les premières fleurs du printemps... lire la suite
(Csatlos Paula, Lycee Nichita Stanescu)

Quelques lignes à la manière de Saint-Exupéry


Fleurs de printemps

Assis au pied d'un grand arbre , le chien regarde les premières fleurs du printemps.Son maître s'approche étonné. Il regarde les fleurs , mais il ne peut pas comprendre .

- La nature est si belle ! dit le chien .
- Oui , le printemps est la plus belle saison . Les fleurs , les papillons , le ciel bleu , tout ...Tout est beau , nouveau magique, dit son maître .
- Les perce-neiges aussi sont mes favoris . Si purs ...si innocents...
- Tu as raison ...Tu as raison? ... Tu peux parler?? Ce n'est pas possible !!!
- Mais si , c'est possible.
- Non! Tu es un chien .
- Je sais , je sais . Mais penses-y ! C'est le printemps .
- Très bien .
- Alors , regarde! Cette fleur ...elle est petite , mais courageuse. Nous ne savons pas si l'hiver est parti , mais elle a eu le courage de s'éveiller.
- Elle est belle !!! Mais ce n'est qu'une fleur , comme toute les autres.
- Tu as tort. Chaque fleur est unique , chacune est spéciale .
Le maître ne dit rien .
- Vous , les humains , vous n'avez pas le temps d'admirer la nature , de la connaître . Vous êtes toujours occupés.
- Mais , maintenant , je suis ici, dans la nature , avec toi mon chien . Je la regarde, je l'admire et je la connaîtrai avec ton aide .
- Alors , nous pouvons commencer!

CSATLOS PAULA , 9 S1
LYCEE"NICHITA STANESCU"
PLOIESTI,ROUMANIE

 

  • Παραγωγές των μαθητών Sainte-Véronique - 5e secondaire
  • Παραγωγές των μαθητών Sainte-Véronique - 4e primaire: 1 - 2
  • Παραγωγές των μαθητών lycée Nichita Stanescu - 5e secondaire

      > Τοποθετήστε κείμενα στο φόρουμ <